Serendipity

Le don magique de faire par hasard des découvertes heureuses

Splurge in Bali: Bulgari hotel 18 janvier, 2008

Filed under: Serendipity Escapes — Mel @ 14:46
Tags: , ,

De Bulgari, je connaissais (mais sans vraiment apprécier) le joaillier, l’horloger, le maroquinier, le parfumeur. Pendant mon séjour à Bali, j’ai découvert que Bulgari faisait aussi dans l’hôtellerie. Il y a exactement deux hôtels : l’un à Milan, l’autre à Bali, à quelques minutes du surf camp de Padang. Matt, l’un des guests au surf camp, cherchait un endroit pour faire sa demande en mariage à sa fiancée. Du coup, un après-midi sans surf (Padang-Padang s’était transformé en Lac Léman), on est allé vérifier si Bulgari serait à la hauteur de cet évènement, avec moi dans le rôle de conseillère conjugale ! Et puis faut dire que j’adôôôre les hôtels de luxe et les trips en motocyclette sans casque à Bali (oui, je sais c’est mal de rouler sans casque), alors je ne me suis pas faite prier longtemps.

Une fois le contrôle de sécurité effectué à la grille et la motocyclette garée dans le parking, direction le hall de la réception gigantesque. On se croirait presque dans une cathédrale tout en pierre de lave et les traditional alang-alang thatched roofs (toits de chaume). La villa (oui, on est dans le grandiôse, donc Bulgari propose des villas individuelles de 300 m² chacune et non de simples chambres pour ses invités, voyons !) que l’on doit visiter n’est pas tout à fait prête, donc on nous propose de nous convoyer en buggy (qu’est-ce que c’est que cet engin là ???) jusqu’au bar pour y prendre un verre et patienter. Le buggy arrive avec notre buggy driver. En fait c’est une voiturette de golf et qui constitue le mode de déplacement principal dans le resort tellement c’est immense ! Si on avait fait le trajet à pied, déjà on se serait perdu car dans ce labyrinthe d’allées qui zigzaguent dans tous les sens et ensuite on aurait probablement mis 20 minutes (au minimum). J’en prends plein les mirettes pendant le trajet. Ahhhh, je sens que je pourrais me faire très vite à ce style de vie dans le resort de Mr. Bulgari et ce moyen de transport buggyesque !

Bulgari resort Bali

L’organisation et la communication entre le staff de l’hôtel est impressionnante. Ils ont tous des talkies-walkies et pendant que notre chauffeur nous conduit au bar, il les prévient de notre arrivée imminente afin que quelqu’un nous souhaite la bienvenue dès que nous descendons de notre buggy. Si ça c’est pas du service client chronométré ça ! On s’installe pour boire un café. J’ai savouré mon ice-cappuccino et la vue à vous couper le souffle sur les falaises et l’océan Indien qui s’étend à perte de vue. J’en profite pour faire un tour au pipi room, histoire de jeter un oeil à la piscine.

Bulgari resort Bali, bar, poolside

La villa est fin prête pour notre visionnage, donc re-buggy du bar à la villa en question. Salon extérieur, terrasse, plunge pool (petit bassin pour faire trempette parce pour la piscine à côté du bar faut faire appel un buggy tellement c’est loin). A l’intérieur, dressing, la salle de bains aussi immense que mon appart parisien, avec baignoire, douche indoor ET outdoor (raaaaaah !!!), et la chambre avec son écran plat avec la pub pour le parfum Bulgari avec Kate Moss qui passe en boucle, le lit recouvert de coussins bien moelleux que je me jetterais bien dessus (but that wouldn’t be very ladylike!). Il y a en tout 54 villas comme celle-ci, toutes avec vue sur la mer.

Bulgari villa outdoor Bulgari villa indoor

Le prix ?… Pour paraphraser la marionnette de Sarkozy : « Je ne vous le dis pas, c’est indécent… $1 700 en basse saison et jusqu’à plus de $ 7 000 en peak season ! »

Avant de repartir à la vie normale dans notre modeste surf camp, Matt me demande si ça va plaire à sa fiancée. Après un rolling of the eyes, je le rassure. Franchement, quelle fille n’apprécierait pas de venir dans un endroit de rêve pareil ! C’est sobre, élégant, absolument pas ostentatoire. Pour preuve, j’étais vêtue de mes Bintang (marque de la bierre locale) boardshorts acheté au marché à Kuta et mes birkenstock, et malgré mon look anti-jet-setteuse, le staff de Mr. Bulgari m’a traité comme une princesse !

P.S. : la fiancée de Matt a dit oui !

Bulgari Hotels & Resorts, Bali
Jalan Goa Lempe
Banjar Dinas Kangin, Uluwatu
Tél : +62 361 847 1000
 

3 Responses to “Splurge in Bali: Bulgari hotel”

  1. ma que its me Says:

    tu devrais adresser ton article à une revue F
    et jouer au loto !!!
    ou trouver un riche héritier à marier !!

  2. solenne Says:

    bali, kuta, uluwatu, tu fais résonner des mots qui me rappellent de fantastiques souvenirs là ! manque plus que bingin et c’est la totale…

  3. myserendipityblog Says:

    @Ma que its me (BTW I know who you really are…) : Pas gagné au tirage de l’euromillion vendredi soir, snif ! Quand au riche héritier j’ai pas ça dans mon carnet d’adresse

    @Solenne : coucher de soleil et fish barbecue chez Didier à Bingin😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s