Serendipity

Le don magique de faire par hasard des découvertes heureuses

Sweeney Todd, The Demon Barber of Fleet Street 29 janvier, 2008

Sweeney ToddJ’étais troublée en voyant l’affiche, puis la bande-annonce de Sweeney Todd. C’est vrai, Johnny Depp avec la voix de Jack Sparrow et attifé de la même mèche blanche que Cruella d’Enfer, avouez que c’est plutôt inquiétant… Mais mon affection pour Tim Burton me dit d’aller au-delà de ces apparences peu avenantes.

Le générique est très burtonien. C’est un bon début. Tiens, point de Danny Elfman au générique qui le compositeur attitré de la plupart des films Burton. Mais c’est vrai qu’ici on reprend les chansons de la comédie musicale de Stephen Sondheim (West Side Story, c’est lui). Et bien, je pense que ce sont les mélodies Broadwayiennes qui m’ont perturbées dans ce film. C’est vrai, on a été habitué a plus subtil comme bande-son avec Tim Burton. Le titre le plus insupportable c’est « Johanna » (« I feeeeel youuuuu, Johaaaaaaaannaaaaa !!! »). Le plus réussi, à mon avis, c’est « By the Sea« . Ca c’est pour la partie musicale.

Sinon, le duo Mr. T (Johnny Depp) – Mrs. Lovett (Helena Bonham Carter, Mme Burton à la ville) fonctionne à merveille. Remarquez c’est pas la première fois que ces deux-là sont réunis sous la houppette de Tim Burton. Rappelez-vous The Corpse Bride (Les Noces Funèbres en VF) mais sous la forme de personnages en pâte à modeler. Et que dire de la prestation de Borat, pardon Sacha Baron Cohen, en Signor Pirelli. Tout simplement remaquarble dans ses petits collants bleus !

Quand à l’hémoglobine dans le film, alors là ça gicle de partout. Des gorges tranchées avec des carotides qui deversent des hectolitres de sang, en veux-tu, en voilà, on est servis !

Bref, le film esthétiquement parlant est parfait. Les décors, les costumes, le maquillage des personnages sont burtoniens à souhait. Reste qu’il manquait à ce Sweeney Todd, cette petite touche de magie, de poésie pour que je puisse lui trouver une véritable âme burtonienne.

Je vous laisse avec l’extrait de la chanson « Little Priest« . Meat Pie anyone?…

 

One Response to “Sweeney Todd, The Demon Barber of Fleet Street”

  1. ma que its me Says:

    et pourquoi perSONNE ne m’a dit que signor Pirelli c’était Borat ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s