Serendipity

Le don magique de faire par hasard des découvertes heureuses

11 ans de réflexion 29 mai, 2008

Filed under: Me, Myself and I — Mel @ 09:30

En ’97, je signais mon premier CDI pour un poste de réceptionniste. Pas vraiment le job de mes rêves mais c’était plutôt bien payé et faut dire qu’à l’époque je ne savais pas trop ce que je voulais faire quand je serais grande. Malgré quatre années passées à la fac en LCE (Langues et Civilisations Etrangères) d’Anglais (solution de facilité vu que c’est ma langue maternelle) au cours desquelles la filière me désignait d’office au métier de prof d’Anglais. Je manquais grave d’inspiration vis à vis de mon avenir professionnel mais j’ai au moins eu la perspicacité de me rendre compte que faire prof n’était vraiment pas ma tasse de thé. J’ai donc courageusement abandonné le navire de l’éducation supérieur national français et fait le saut dans le grand vide pour partir à l’assaut de la vie active (tally-ho! Ou taïaut taïaut, si vous préférez) et me construire une carrière professionnelle… Vaste projet !

Après moins d’un an en tant que réceptionniste, j’ai donné ma démission. Par la suite s’est ensuivi un enchaînement de missions d’intérim, de CDD où j’ai gravis les échelons. De réceptionniste je suis passée à secrétaire puis assistante de direction. J’avais un boulot, un appart, un mec, je payais mes impôts… Le bonheur quoi ! Sauf que je m’ennuyais fermement. Puis à force d’accumuler autant d’ennui et de frustration, j’ai pris le taureau par les cornes et fait un bilan de compétences.

Le stade de procrastination peut durer trèèèès longtemps chez certains sujets. Ce n’est pas un reproche. Mais il faut parfois atteindre un niveau de ras-le-bol général avant d’avoir le courage d’affronter et de surmonter ses peurs dont celui de quitter une situation confortable pour tenter sa chance et essayer de réaliser ses rêves.

J’avais des attentes très modestes par rapport au bilan de compétences. Je n’avais pas de grandes ambitions comme d’autres qui veulent travailler dans l’humanitaire ou créer leur propre boîte. Moi je voulais juste trouver un boulot dans lequel je serais plus épanouie. J’avais déjà ma petite idée du domaine vers lequel je voulais me diriger et le bilan de compétences n’a fait que confirmer et affirmer ce choix. Autre avantage du bilan de compétences c’est celui de vous (re)donner confiance et d’avoir quelqu’un qui vous soutient dans la concrétisation de votre projet professionnel.

Ensuite tout s’est enchaîné : une formation en alternance, des stages, des CDD, le tout saupoudré de doutes, des hauts, des bas, des moments où l’on a envie de tout abandonner, de tout lâcher. Et puis finalement cette année, un CDI en tant que rédacteur web (je trouve que le titre en Anglais est plus parlant, Content Producer) dans une boîte international, dans le domaine des divertissements et des médias. Onze ans après mon premier CDI.

Onze années de réflexion, d’hésitation, d’interrogation et de remise en question, pour aboutir à ce changement qui en valait vraiment la peine car c’est une réelle satisfaction personnelle de pouvoir exercer le métier que l’on a choisi (et non subi) et qui nous correspond.

Pour certaines personnes leur métier leur est apparu comme une évidence dès l’enfance. Pour d’autres comme moi c’est long cheminement qui se construit grâce à nos réussites mais aussi avec nos échecs. Et même lorsqu’on a trouvé quelle voie suivre, il faut encore se poser d’autres questions, se remettre en question, revenir en arrière. Parfois il faut même renoncer à ses rêves mais au moins on aura tenté sa chance et c’est le plus important. Car il vaut mieux avoir des remords que des regrets dans la vie.

 

One Response to “11 ans de réflexion”

  1. himeagain Says:

    :-))


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s