Serendipity

Le don magique de faire par hasard des découvertes heureuses

Mes TMS et moi 16 juin, 2008

TMS comme Troubles Musculo-Squelettiques (à ne pas confondre avec les MST…)

Ca a commencé par une campagne de pub qui est passée sur les écrans il y a quelques mois de cela qui mettait en scène, une caissière, un ouvrier sur un chantier, chacun respectivement avec une épaule, un poignet qui littéralement hurlait de douleur.

En voyant les images de cette pub, j’ai hurlé « c’est donc de ça que je souffre et en plus ça porte un nom ! »

Je vous rassure, je n’ai pas attendu cette pub pour me soigner. Ca fait des années que je vais chez la kiné (depuis tout ce temps, je pense que j’ai dû rembourser son crédit immobilier en totalité) pour soigner mon mal de dos, mes tensions au niveau des cervicales et plus récemment ma tendinite du coude droit ou « souris elbow » comme je l’appelle affectueusement…

C’est bien beau tous ces massages me diriez vous, mais c’est sur le lieu de travail qu’il faut prendre des mesures préventives. Mais justement j’y viens ! Rien n’est trop beau, ni trop cher pour ménager mon TMS, la preuve :

– mon fauteuil c’est un Aeron, la Rolls des fauteuils de bureau qui coûte la modique somme de 1800 euros ! « Conçu pour être une extension de l’anatomie humaine, il se fait l’écho des mouvements du corps et anticipe ses besoins. Très performant sur le plan ergonomique et fonctionnel, il répond aux exigences de confort dans toutes les positions de travail. Un support lombaire est ajustable à la hauteur souhaitée. » A côté votre matelas Epeda ressemble à une vulgaire planche à clous !
– un repose-pieds pour éviter les jambes lourdes;
– un tapis de souris avec repose poignet en gel silicone et un boudin en mousse pour éviter les mauvaises postures des poignets sur le clavier;
– un headset pour éviter de coincer le combiné entre l’oreille et l’épaule (ça déclenche un 9 sur l’échelle de Richter du TMS !) et ainsi continuer à bosser devant l’ordi pour ne pas s’endormir pendant les conference call;
– un écran de 22 pouces pivotable, inclinable et réglable en hauteur. C’est que du bluff, on a une carte graphique de 2CV, même sous Word l’écran brille..

Malgré tout ces gadgets hi-tech, j’ai toujours mal au dos, aux cervicales, au coude… Pour la simple et bonne raison que ces aménagements sont des mesures préventives et non curatives.

Récemment aux séances de kiné, j’ai rajouté des séances de Shiatsu. Car tous ces aménagements n’effacent pas les années de mauvaises postures et de mauvaises habitudes qui se sont imprimées dans le corps au point de devenir des réflexes. Ce n’est pas un fauteuil design à l’ergonomie irréprochable et qui coûte the skin of the ass qui va corriger votre posture et effacer comme par magie votre mal de dos ! Il faut faire prendre conscience au corps que cette posture, ces tensions auxquelles il a fini par s’habituer ne sont pas naturelles. Lors de mon premier massage Shiatsu, j’ai eu l’impression que l’on m’avait enlevé un manteau de tensions musculaires. Je vous rassure elles sont revenues après, mais j’ai pris conscience de l’existence de ces tensions et à pouvoir les localiser. Ca donne parfois l’impression de régresser… Mais ça d’après Lucia (Madame Shiatsu) c’est une signe de début de guérison que celui de se rendre compte que l’on est tendue comme une barre de fer, alors je garde espoir !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s