Serendipity

Le don magique de faire par hasard des découvertes heureuses

Farewell Cyd Charisse 18 juin, 2008

Filed under: Arts & Entertainment — Mel @ 10:48
Tags:

Her dancing was more eloquent than any spoken word and the world will miss her dancing.

Cyd Charisse and Fred Astair, « The Band Wagon » (1953)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s