Serendipity

Le don magique de faire par hasard des découvertes heureuses

Beauty mish mash 18 février, 2009

Filed under: Beauty Addict — Mel @ 16:00
Tags: , , ,

En vrac : shampoings et après-shampoing bios, crème hydratante et crème SOS bobos.

HIP ma marque fétiche a sortit (environ 6 mois de cela), un shampoing et après-shampoing Ultra-châtain, toujours sans paraben et sans silicones. La promesse : « une onde pigmentée qui prolonge et ravive toutes les nuances de châtain, naturel ou coloré, sans en modifier la note de fond ». Pouvoir prolonger et rebooster ma couleur avant de repasser par la case coiffeur, c’est toujours bon à prendre. Alors j’ai tardé à l’acheter bicoz ça coûte the skin of the ass (24 euros le shampoing de 200ml et 22 euros l’après-shampoing de 150ml). L’odeur est toujours aussi délicieuse et addictive. Ici le yuzu, un agrume qui ressemble entre un pamplemousse et une mandarine. La couleur du shampoing, violet irisé, est un peu surprenante, mais rassurez-vous, vous n’allez pas vous retrouver avec la tignasse couleur lilas telle Dame Edna. L’après-shampoing lui a une bonne couleur cacaoté. Il y a un temps de pause (rasoir) de 2 minutes pour le shampoing et 3-5 minutes pour l’après-shampoing. Et au final ? Pour ce qui est de la couleur, je n’ai pas constaté une transformation spectaculaire mais, mes cheveux blancs sont légèrement pigmentés, donc c’est pas du bluff. Par contre, effet inattendu, mes cheveux ont perdu leur texture paille de fer, vous savez celle qui persiste même quand vous avez les cheveux mouillés. Ils sont devenus tout doux et en plus ça dure ! Shampooing Ultra Châtain de Hip https://i1.wp.com/a1378.g.akamai.net/7/1378/8278/20090112170030/www.sephora.fr/assets/dyn/product/P77225/P77225_hero.jpg
Next, shampoing macadamia orange et après-shampoing jojoba guimauve du Dr. Hauschka. On oublie le shampoing qui a une odeur de fruit pourri (souvent le cas des shampoings bios). Par contre l’après-shampoing est une pure merveille. Je suis fan de l’odeur mais je reconnais qu’elle peut paraître un peu spéciale. En tout cas elle maintient et prolonge l’effet cheveux doux initialisé par HIP. Dr.Hauschka Shampooing Macadamia Orange Dr.Hauschka Jojoba Guimauve après-shampooing
Le moussant familial sans savon pour corps et cheveux de la marque Cattier se range dans la catégorie polyvalent et valeur sûre. Je l’avais acheté pour la piscine. Un produit pour tout faire, perfect ! Ca m’évitait de me trimballer avec 36 flacons. Puis j’ai remarqué qu’après chaque utilisation (pas d’après-shampoing dans le coup) mes cheveux étaient brillants tout ça grâce aux protéines de Yogourt. Par contre sur la peau il ne prévient pas des tiraillements et de la peau de croco. https://i2.wp.com/www.cosmebio.org/prod/img/829.jpg
LED duoskin hydratant corporel. Enfin une crème hydratante qui ne poisse pas, ne colle pas et qui réellement ne laisse pas de film gras sur la peau et permet de s’habiller tout de suite après, sans devoir attendre que ça sèche en petite culotte et soutif. Une texture crème gel qui est immédiatement absorbée par la peau. Par contre, côté parfum, ça sent le médicament, pas terrible, je reconnais. Mais une fois répartie sur le corps, il n’y a plus une seule trace, ça sent plus rien. Côté hydratation, il laisse la peau souple et confortable tant qu’on oublie d’en mettre tous les jours, ce qui n’est pas mon cas… LED DUOSKIN HYDRATANT CORPOREL 500ML LED
Avène Cicalfate, obligatoire pour réparer un tas de petits bobos de la vie quotidienne : évite les petits boutons et rougeurs après une épilation des lèvres, cicatrise les blessures infligées par les mouchoirs en papier aux nez bouchés ou nez qui coulent. Réparatrice, antibactérienne, apaisante, anti-irritante, elle sait tout faire ! AVENE CICALFATE CRÈME 100 ML AVENE
Publicités
 

25 leçons gratuites chez MAC Saint Dominique 27 janvier, 2009

Filed under: Beauty Addict — Mel @ 11:25
Tags: , ,

macTada! Et oui vous avez bien lu : 25 leçons de maquillage gratuites d’1 heure (en vrai elle coûte 86 euros tout de même) et sans obligation d’achat à la boutique MAC, 101 rue Saint Dominique, 75007 Paris, du 2 au 28 février en compagnie de Charlotte et Sophie.

C’est le moment de transformer une belle fille (nous) en fille canon (encore nous) !

Téléphonez de la part de Serendipity (petit cours de prononciation au passage : sé-reine-di-pi-ti) au
01 44 18 70 31 à partir du 2 février pour prendre rendez-vous.

Enjoy and have fun!

 

I feel pretty 26 janvier, 2009

Filed under: Beauty Addict — Mel @ 17:49
Tags: ,

is098q0q0Après les smoky eyes à la boutique MAC Abesses, samedi dernier c’était leçon gratuite spéciale teint peaux métissées (pour une fois qu’on pense à nous, merci à Hélène de Mon Blog de Fille et Christian, aka l’Ours) à la boutique MAC rue Saint Dominique à Paris dans le 7ème arrdt. Faut dire que depuis le cours de smoky eyes, une phrase que l’Ours avait prononcée, m’était restée dans la tête : « la base, le b.a-ba de tout maquillage c’est le teint ! « . Après être passée sous les pinceaux experts de Charlotte, the make-up artist, et appris comment (enfin) appliquer un fond de teint avec un pinceau (simplissime), où poser le blush (de la bonne couleur), je peux vous dire que ça vous métamorphose une fille. Et si vous ne me croyez pas, lisez plutôt le témoignage d’Hanna, une Naomi Campbell in being :

Parfois se sentir belle c’est simple. Il suffit d’aller dans une boutique MAC un samedi. Par exemple dans  la boutique de la rue Saint Dominique à Paris, et là attention au miracle.

Dans un espace simple et design, je m’assieds devant un miroir éclairé et guidée par les conseils d’une maquilleuse maison (très sympa et ultra pédago) je vois s’opérer petit à petit les changements.

Mon teint, il faut bien le dire plutôt terne en ce moment (…oui faut que j’arrête la clope !), devient lumineux, mes cernes disparaissent comme par enchantement, ma peau à l’air douce  et nette (l’excès de sébum ?… désolée, connais pas).

En 30 minutes je me suis transformée en bombasse, mais pas bombasse bimbo, hein, parce que j’avais demandé du  « naturel ». Le résultat a été au-delà de mes espérances : j’aurais croisée George Clooney, je te l’aurais dragué : « Dis George, tu m’offres un Nesspresso ? »

Et demain, attention, je vous réserve une surprise maquillagesque !

 

Smoke gets in your eyes 30 novembre, 2008

Non, je ne vais pas vous parler de la chanson du groupe The Platters (ça faisait partie des cassettes que mes parents écoutaient dans la voiture avec entre autres Tom Jones, Bruce Springsteen, Abba et j’en passe) mais de la leçon de maquillage que j’ai eu hier, samedi, à la boutique MAC à Abbesses avec Christian (alias l’Ours) pour apprendre à faire des smoky eyes et tout ça gratouitement grâce à Hélène et son Mon blog de fille. Vu que ça m’a toujours fait rêvé les smoky eyes et que mes vagues tentatives se sont toutes soldées plus ou moins à un concours de ressemblance avec Robert Smith du groupe The Cure, je me suis dit que c’était une occasion à ne pas rater.

Vous l’aurez donc compris mes prouesses en maquillage sont nulles et non avenues et la plupart du temps le maquillage pour moi se résume à du gloss sur les lèvres. Du coup avoir un rendez-vous chez MAC c’était un peu comme me retrouver à la Mecque du maquillage en ce qui me concerne. Et pour rajouter à mes complexes d’ignare du fard, j’avais rendez-vous à 13h15, ce qui veut dire que j’allais devoir me trimballer avec mes yeux charbonneux TOUTE l’après-midi, en PLEIN JOUR avec la terre entière en train de me dévisager, glups ! Je suis donc arrivée chez MAC on the tabouret face au miroir avec mes ‘ptits complexes et un chouïa d’appréhension. Et quand Christian (the make-up artist) avait fini d’appliquer la base sur ma paupière droite et qu’il m’a tendu le pinceau en disant « à vous » pour faire l’autre oeil, à ce moment là j’ai regretté de ne pas être un Cyclope. Heureusement que Christian était là pour les retouches sur mon oeil gauche parce que j’avais l’impression de manier le pinceau aussi bien qu’une truelle. Et au bout de 30 minutes, voilà le résultat !

02_smokey_collage

Les leçons que j’ai retenues de ce cours de maquillage :
– la base crème fait vraiment tenir le fard et évite que les pigments ne se retrouvent tous dans le pli de l’oeil en fin de journée;
– on trace le bas du cil avec le pinceau d’UN seul trait et pas en pointillé pour éviter les chutes de pigments. Je pense que je me le répéterai comme un mantra;
– le smoky eyes n’est pas réservé qu’aux grandes occasions nocturnes. Par exemple on peut parfaitement associer au smoky eyes une activité aussi glamour que d’aller au Vieux Campeur pour s’acheter un pantalon de ski. Si, si.
– le maquillage non seulement vous sublime mais aussi il vous booste le moral et le self-esteem. Vous vous dites « J’ai des smoky eyes and I’m fabulous ! ». Le maquillage c’est magique ! Merci Hélène et surtout merci Christian.

 

SPA-ING du 22-30 novembre 4 novembre, 2008

Filed under: Beauty Addict — Mel @ 20:24
Tags: ,

spa-ing-parisC’est reparti pour une semaine spéciale dorlotage du 22 au 30 novembre !
Je vous rappelle le principe de base : 60 euros pour 60 minutes de relaxation, de massage et de détente dans un spa de rêve de votre choix. Pour vous inscrire et obtenir un code spa-ing, c’est ici.
Une fois muni de votre code il ne vous reste plus qu’à choisir votre soin parmi la liste des spas participants. Petite sélection :

– Chez Thémaé (sur lequel j’avais dit déjà le plus grand bien ), le massage oriental m’a l’air tout indiqué pour celles et ceux qui sont tendus comme une barre de fer.

– Chez Maxam, un petit massage balinais pour évacuer le stress et rétablir l’équilibre.

– Chez Darphin, un soin du visage revitalisant à la mandarine pour une peau lisse, tonifiée, revitalisée et râââdieuse.

Tout un programme !

 

Korres 29 septembre, 2008

Filed under: Beauty Addict — Mel @ 11:45
Tags: ,

Même si je n’ai jamais mis les pieds dans l’aéroport d’Athènes avant cet été, mon sixième sens me disait qu’il ne pouvait ne pas y avoir une boutique Korres, la célèbrissime marque de cosmétique bio grecque, obligé ! Oui, je sais qu’il y a une boutique qui a ouvert à Paris au mois d’avril et que j’aurais pu y faire un tour depuis belle lurette mais justement là c’est du duty free. Et pour une fois que je trouve un truc intéressant à m’acheter en duty free je vais pas m’en priver, non mais ! Alors vu que les grecques sont fâchés avec les flèches sur les panneaux de signalisation (aéroport sortie 600m à droite et puis finalement non, c’est toujours tout droit comme l’indique le panneau suivant et finalement ha, ha on vous a bien eu c’était bien la sortie d’avant qu’il fallait prendre et que vous avez loupé !…) j’ai eu moins de 30 minutes chronomètre en main pour effectuer mes achats. Vas y pour choisir parmi les 500 références de la marque : shampoing, après-shampoing, gel douche, gommages, crèmes hydratantes pour le corps et le visage, maquillage… Je prends 3 articles plus au moins au hasard pour finalement entendre l’annonce de l’hôtesse dans la salle d’embarquement que l’avion aura 1 heure de retard…

Pour ceux qui ne connaissent pas (encore) Korres, c’est un peu le Kiehl’s grecque. Au départ c’était une pharmacie spécialisée dans les remèdes homéopathiques ouverte en 1996 à Athènes et qui existe toujours. Ils ont par la suite développé toute une gamme de produits à base de plantes et d’ingrédients naturels issus de la Grèce (huile d’olive, basilic, thym, miel, camomille, hamamélis, fenouil, sauge, romarin…)

De mon périple duty free-esque, j’ai donc ramené :

  • Korres Wild Rose Lip Butter
    Un baume pour les lèvres à base de beurre de karité et de la cire de riz qui fond agréablement sur les lèvres et les tintent d’un jolie rouge transparent. La texture est non-grasse, fondante et qui ne colle pas comme avec les gloss et la formule est vraiment très hydratante. Un subtil parfum de rose et comme dans tous les produits Korres, absence de composants synthétiques comme les dérivés de pétrole (les huiles minérales), le silicone (composants synthétiques non biodégradables), le propylène glycol (contenu dans les dissolvants et responsable de nombreuses allergies), les ethanolamines (régulateurs de pH et responsable des irritations de la peau)et sans paraben.Il existe également deux autres tintes : quince (coing) tinte rosée et pomegranate (grenade) tinte corail. Ainsi qu’une version transparente guava (goyave)
  • Korres Mint Tea showergel
    Pas du tout mentholé mais plutôt une odeur fraîche et stimulante de thé à la bergamote avec une légère note citronnée. Idéal pour vous réveiller le matin sous la douche. Contient des protéines de blé pour maintenir l’hydratation naturelle de la peau (mouais…), de l’aloès, de la vitamine C et E, du zinc et des anti-oxydants.
  • Korres Guava showergel
    Ça sent plus la noix de coco que la goyave. Je n’arrive pas à me résoudre à le tester en ce moment vu que les senteurs tropicales ne sont pas du tout en adéquation avec les températures automnales du moment.

Il y a d’autres senteurs du genre qui sont, à mon avis, réservés exclusivement pour l’été. C’est le cas du gel douche et le lait hydratant à l’amande amère car ce type de parfum ne s’exprime pleinement que sur la peau chauffée par le soleil.

Bref, si j’avais eu plus de temps au duty free, je pense que j’aurais dévalisé les rayons. Vivement que j’aille dans la boutique parisienne pour pouvoir compléter ma collection.

KORRES
13-15 rue Taitbout
75009 Paris
Tél : 01 45 23 51 24
Lundi au samedi de 10h à 19h
Dimanche 11h à 17h
 

Jambes toniques, fines et légères ! 1 juillet, 2008

L’inverse des jambes lourdes, gonflées appartenant à la famille des poteaux. Et oui, billet ultra-glamour sur les troubles de circulation veineuse dont souffre la plupart des femmes y compris bibi. Pourtant je m’en serais bien passée. Chaque année, dès que le soleil pointe ses rayons et fait grimper le thermomètre, je me dit chouette je vais enfin pouvoir enfiler jupettes et sandalettes. Sauf que mon enthousiasme vestimentaire est vite réfréné par les températures estivales qui ont la fâcheuse tendances à faire gonfler gambettes et petons. Et franchement avoir les pieds et chevilles gonflés et saucissonnés dans des spartiates, y’a mieux…

Alors dans le rayon parapharmacie, je demande sprays, crèmes et gélules qui vont pouvoir soulager cette désagréable sensation de gonflement. Au cours des étés j’ai testé :

La crème RAP (environ 5 euros le tube de 100 ml). Contient des extraits d’arnica (anti-inflammatoire), de marron d’inde (vasculo-protecteur) et de genêt (vasoconstricteur). Si on prend le temps de se masser les jambes avec cette crème, elle soulage les jambes douloureuses. Je conseille de garder le tube dans le frigo pour un effet frais. Texture non collante, par contre pour ce qui est du parfum, on peut la trouver un peu trop « médicalisé ».
Spray aux 17 huiles essentielles de Puressentiel (autour de 17 euros) pour aider à : alléger et soulager, dégonfler et décongestionner, tonifier et stimuler la circulation. Bilan, je retiens juste la partie « soulager » grâce aux huiles essentielles de menthol qui délivre un effet kiss cool des plus rafraîchissants. Et ça dégage aussi les bronches avec chaque pschitt. Quand aux autres promesses… Parole, parole, parole…
Oenobiol Aquadrainant. Pour l’instant, c’est ce que j’ai trouvé de mieux. Deux comprimés par jour pour prévenir les gonflements et autres désagréments qui en découlent. Et oui, Oenobiol chérie !… Je tiens à préciser que j’ai moi-même acheté mes petits comprimés (28 euros les pack des 2 boîtes, yeeesh !) un samedi après-midi à la parapharmacie surpeuplée de la rue Dufour. Par contre pour ce qui est d’affiner et de regalber les jambes, ça fait longtemps que je ne crois plus à ce genre de miracle. A part le sport, c’est pas deux gélules qui vont faire fondre les centimètres au niveau du cuissot.